Route de Cité-Ouest 2, 1196 Gland, Suisse info@neurolacote.ch

Prenez Rendez-vous (Neurochirurgie)

Prenez Rendez-vous (Neurologie)

Prenez Rendez-vous (Neurologie)

rTMS et dépression

rTMS (stimulation répétitive magnétique cérébrale) pour le traitement de la dépression majeure (DM).
 
Dans notre centre (www.neurolacote.ch), nous réalisons la rTMS cérébrale, un traitement déjà bien connu pour la dépression majeure.

Cette technique permet de moduler les potentiels corticaux électriques cérébraux au moyen d’une bobine (placée sur la tête, voir fig 1) qui fournit une induction électromagnétique répétitive du cerveau. La stimulation à basse fréquence (1 Hz) réduit l’excitabilité des neurons, tandis que la stimulation à haute fréquence (> 5 Hz) l’augmente. Le cortex dorso-préfrontal latéral (DLPFC) du cerveau est crucial pour le contrôle émotionnel.

Basé sur un grand nombre d’études cliniques (en particulier chez les patients souffrant de dépression post-AVC), l’hypothèse de valence postule que le DLPFC de l’hémisphère droit est dominant pour le traitement des émotions négatives alors que le DLPFC de l’hémisphère gauche élabore les émotions positives. En cas de dépression majeure, l’activité de la DLPFC gauche diminuerait alors que la fonction de la DLPFC droite augmenterait. Ainsi, la rTMS peut rétablir correctement l’activité du DLPFC chez les patients souffrant de dépression majeure (en réduisant l’activité du DLPFC droit ou en augmentant l’excitabilité du DLPFC gauche).
Plus de 40 études ont indiqué que la rTMS peut entraîner une rémission à long terme et durable de la DM résistante au traitement pharmacologique. 50 % répondent au traitement et 32 % ont une rémission complète de leurs symptômes et une amélioration de la qualité de vie.

La rTMS est également connue pour améliorer les effets antidépresseurs de la psychothérapie ou des médicaments tels que la paroxétine ou l’escitalopram. La rTMS pourrait être préformée également dans le cas de grossesse. Les effets secondaires sont légers (généralement un léger inconfort au site de stimulation du cuir chevelu). La rTMS est contre-indiquée chez les patients ayant des antécédents de convulsions, bien que l’incidence de crise d’épilepsie soit assez faible (0,1 %). Différents protocoles de rTMS (sur une base ambulatoire) sont possibles pour la dépression sur une période de 3-6 semaines. Beaucoup de patients ont besoin d’un seul traitement. Cependant, pour certains d’entre eux, il est possible de répéter la stimulation (tous les 4 ou 6 mois). Le psychiatre doit communiquer avec nous (www.neurolacote.ch) pour présenter son patient avec DM. La rTMS est une thérapie alternative valable pour les patients qui ne répondent pas aux médicaments antidépresseurs ou qui en présentent les effets secondaires.

References

Richieri R. et al. Predictive value of dorso-lateral prefrontal connectivity for rTMS response in treatment-resistant depression: A brain perfusion SPECT study.Brain Stimul. 2018 Sep – Oct;11(5):1093-1097.
Donse L. Simultaneous rTMS and psychotherapy in major depressive disorder: Clinical outcomes and predictors from a large naturalistic study.Brain Stimul. 2018 Mar – Apr;11(2):337-345.
Berlim MT et al. Response, remission and drop-out rates following high-frequency repetitive transcranial magnetic stimulation (rTMS) for treating major depression: a systematic review and meta-analysis of randomized, double-blind and sham-controlled trials. Psychol Med. 2014 Jan;44(2):225-39.
Gaynes BN et al. Repetitive transcranial magnetic stimulation for treatment-resistant depression: a systematic review and meta-analysis. J Clin Psychiatry. 2014 May;75(5):477-89
Kaster TS et al. Efficacy, tolerability, and cognitive effects of deep transcranial magnetic stimulation for late-life depression: a prospective randomized controlled trial. Neuropsychopharmacology. 2018 Jun 18.
Felipe RM et al.Transcranial magnetic stimulation for treatment of major depression during pregnancy: a review.
Trends Psychiatry Psychother. 2016 Oct-Dec;38(4):190-197.