Route de Cité-Ouest 2, 1196 Gland, Suisse info@neurolacote.ch

Prenez Rendez-vous (Neurochirurgie)

Prenez Rendez-vous (Neurologie)

Prenez Rendez-vous (Neurologie)

À la une

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

29/04/23

Neuro-La-Côte

CANAL LOMBAIRE ÉTROIT➡️ Le canal rachidien lombaire contient le faisceau de nerfs qui descend jusqu’aux jambes et il peut se rétrécir à cause du vieillissement de la colonne vertébrale.Le rétrécissement du canal lombaire (sténose lombaire) est l’une des causes principales de douleur au dos et de perte d’indépendance chez les personnes âgées.☹️ Les patients souffrant de sténose lombaire se voient souvent proposer des infiltrations épidurales de stéroïdes, soit l’injection de cortisone à travers le canal lombaire, mais a-t-il des preuves scientifiques que les infiltrations lombaires sont efficaces chez ces patients ?⚠️ La réponse est non ! Les injections épidurales de stéroïdes non seulement ne sont pas efficaces chez les patients avec sténoses lombaires, étant même déconseillées (pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/35046008/).🧐 Comment soigner sans chirurgie et en première ligne les douleurs au dos et les difficultés à la marche des patients avec sténose du canal lombaire ?👨‍⚕️ Les recommandations récentes favorisent un programme structuré et multimodal de réhabilitation lombaire de la durée de six semaines. Il est fortement conseillé que les traitements se déroulent dans des établissements proposant des traitements multidisciplinaires de physiothérapie, ergothérapie (éducation du patient) et thérapies manuelles (pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33857615/). 😷 L’avis d’un chirurgien expert de pathologie spinale devient nécessaire face à la persistance/progression des douleurs, car la décompression chirurgicale du canal lombaire reste le seul traitement efficace à long terme. Voir plusVoir moins

CANAL LOMBAIRE ÉTROIT

➡️ Le canal rachidien lombaire contient le faisceau de nerfs qui descend jusqu’aux jambes et il peut se rétrécir à cause du vieillissement de la colonne vertébrale.
Le rétrécissement du canal lombaire (sténose lombaire) est l’une des causes principales de douleur au dos et de perte d’indépendance chez les personnes âgées.

☹️ Les patients souffrant de sténose lombaire se voient souvent proposer des infiltrations épidurales de stéroïdes, soit l’injection de cortisone à travers le canal lombaire, mais a-t-il des preuves scientifiques que les infiltrations lombaires sont efficaces chez ces patients ?

⚠️ La réponse est non ! Les injections épidurales de stéroïdes non seulement ne sont pas efficaces chez les patients avec sténoses lombaires, étant même déconseillées (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/35046008/).

🧐 Comment soigner sans chirurgie et en première ligne les douleurs au dos et les difficultés à la marche des patients avec sténose du canal lombaire ?

👨‍⚕️ Les recommandations récentes favorisent un programme structuré et multimodal de réhabilitation lombaire de la durée de six semaines. Il est fortement conseillé que les traitements se déroulent dans des établissements proposant des traitements multidisciplinaires de physiothérapie, ergothérapie (éducation du patient) et thérapies manuelles (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33857615/). 

😷 L’avis d’un chirurgien expert de pathologie spinale devient nécessaire face à la persistance/progression des douleurs, car la décompression chirurgicale du canal lombaire reste le seul traitement efficace à long terme.

Commentez sur Facebook

Ni Zar Azi Yazi Abir Zaki Chahid Fatima Hartiche Hassan Herrati

23/04/23

Neuro-La-Côte

TRAITEMENTS DE LA MALADIE D’ALZHEIMER⚠️🧠 La maladie d’Alzheimer (MA) est la maladie neurodégénérative chronique la plus courante, à l’origine d’une perte progressive de la mémoire (en général c’est le premier symptôme), des autres fonctions cognitives, et de l’autonomie.☔️Jusqu’à présent, il y a peu de traitements pharmacologiques (inhibiteurs de l’acethyl-cholinéstérase, antagonistes des récepteurs NMDA), pour réduire l’évolution des déficits cognitifs. Les bénéfices de ces médicaments sont limités au 50 % des patients et pour une période limitée (une année dans les grandes études).🌀 Au cours des dernières décennies, les efforts pour les traitements de la MA ciblant d’éventuels facteurs pathogènes (déficits de vitamines, antioxydants, etc.) ont échoué, probablement parce que les causes impliquées sont très nombreuses et extrêmement complexes.💊 Récemment, de nouveaux médicaments injectables basés sur les anticorps anti-bêta amyloïde (Aducanumab, Bapineuzumab, Gantenerumab, Solanezumab et Lecanemab,) ont été développés et évalués dans les essais cliniques de phase II et III. L’Aducanumab et le Lecanemab ont été les plus étudiés. ⚠️ ⏲️ 🧠 L’Aducanumab réduit significativement les plaques amyloïdes dans le cerveau, mais il peut être également à l’origine de réactions inflammatoires cérébrales (ARIA) symptomatiques. L’efficacité à long terme de ces traitements est incertaine et de nombreuses questions restent à résoudre (plaques amyloïdes comme facteur pathogène principal de la MA ? Efficacité à long terme ?). ⏳ Les futurs traitements immunomodulateurs pour la MA devraient probablement se concentrer sur la prévention du déclin cognitif chez les personnes asymptomatiques qui présentent des dépôts précoces de plaques amyloïdes et une forme préclinique de la MA. Voir plusVoir moins

TRAITEMENTS DE LA MALADIE DALZHEIMER

⚠️🧠 La maladie d’Alzheimer (MA) est la maladie neurodégénérative chronique la plus courante, à l’origine d’une perte progressive de la mémoire (en général c’est le premier symptôme), des autres fonctions cognitives, et de l’autonomie.
☔️Jusqu’à présent, il y a peu de traitements pharmacologiques (inhibiteurs de l’acethyl-cholinéstérase, antagonistes des récepteurs NMDA), pour réduire l’évolution des déficits cognitifs. Les bénéfices de ces médicaments sont limités au 50 % des patients et pour une période limitée (une année dans les grandes études).
🌀 Au cours des dernières décennies, les efforts pour les traitements de la MA ciblant d’éventuels facteurs pathogènes (déficits de vitamines, antioxydants, etc.) ont échoué, probablement parce que les causes impliquées sont très nombreuses et extrêmement complexes.
💊 Récemment, de nouveaux médicaments injectables basés sur les anticorps anti-bêta amyloïde (Aducanumab, Bapineuzumab, Gantenerumab, Solanezumab et Lecanemab,) ont été développés et évalués dans les essais cliniques de phase II et III. L’Aducanumab et le Lecanemab ont été les plus étudiés. 
⚠️ ⏲️ 🧠 L’Aducanumab réduit significativement les plaques amyloïdes dans le cerveau, mais il peut être également à l’origine de réactions inflammatoires cérébrales (ARIA) symptomatiques. L’efficacité à long terme de ces traitements est incertaine et de nombreuses questions restent à résoudre (plaques amyloïdes comme facteur pathogène principal de la MA ? Efficacité à long terme ?). 
⏳ Les futurs traitements immunomodulateurs pour la MA devraient probablement se concentrer sur la prévention du déclin cognitif chez les personnes asymptomatiques qui présentent des dépôts précoces de plaques amyloïdes et une forme préclinique de la MA.

16/06/22

Neuro-La-Côte

Tremblement essentiel👉 Il s’agit de la cause la plus fréquente de consultation en neurologie pour les tremblements des mains.👉 Dans la plupart des cas, il s’agit d’une condition bénigne. Les patients viennent pour écarter la possibilité de faire un lien avec la maladie de Parkinson. 👉 Le tremblement essentiel possède la particularité de diminuer sous l’effet de l’alcool (évidement avec de petites quantités), des antécédents familiaux sont à rechercher (tremblement familial). 👉 D’évolution lente, le tremblement essentiel peut apparaître dès l’enfance et les pics de prévalence sont entre 30, 40 et 60 ans.🧐 Le tremblement essentiel pourrait être vécu comme une maladie honteuse pour cause d’un regard social suspicieux, car les tremblements peuvent évoquer des problèmes d’addiction ou d’autres maladies neurologiques. 👉 Le tremblement essentiel est un tremblement bilatéral des mains qui se manifeste à l’action ou au maintien d’une posture et il peut s’accompagner d’un tremblement de type « non/non » de la tête ou à un tremblement de la voix et même des membres inférieurs dans les cas plus sévères. 👉 Dans la plupart des cas, il est différent du style de tremblement de la maladie de Parkinson qui apparait au repos et se réduit à l’action et n’est pas de type « non/non » au niveau de la tête.🧐 Le neurologue a la tâche de confirmer le diagnostic et d’écarter d’autres pathologies plus graves. Il y a la possibilité de traitements pharmacologiques et même, dans les cas plus graves, de radiochirurgie cérébrale. Voir plusVoir moins

Tremblement essentiel
👉 Il s’agit de la cause la plus fréquente de consultation en neurologie pour les tremblements des mains.
👉 Dans la plupart des cas, il s’agit d’une condition bénigne. Les patients viennent pour écarter la possibilité de faire un lien avec la maladie de Parkinson. 
👉 Le tremblement essentiel possède la particularité de diminuer sous l’effet de l’alcool (évidement avec de petites quantités), des antécédents familiaux sont à rechercher (tremblement familial). 
👉 D’évolution lente, le tremblement essentiel peut apparaître dès l’enfance et les pics de prévalence sont entre 30, 40 et 60 ans.
🧐 Le tremblement essentiel pourrait être vécu comme une maladie honteuse pour cause d’un regard social suspicieux, car les tremblements peuvent évoquer des problèmes d’addiction ou d’autres maladies neurologiques. 
👉 Le tremblement essentiel est un tremblement bilatéral des mains qui se manifeste à l’action ou au maintien d’une posture et il peut s’accompagner d’un tremblement de type « non/non » de la tête ou à un tremblement de la voix et même des membres inférieurs dans les cas plus sévères. 
👉 Dans la plupart des cas, il est différent du style de tremblement de la maladie de Parkinson qui apparait au repos et se réduit à l’action et n’est pas de type « non/non » au niveau de la tête.
🧐 Le neurologue a la tâche de confirmer le diagnostic et d’écarter d’autres pathologies plus graves. 
Il y a la possibilité de traitements pharmacologiques et même, dans les cas plus graves, de radiochirurgie cérébrale.

04/06/22

Neuro-La-Côte

Nous sommes heureux d’accueillir dans notre cabinet à Gland le Dr Rodolfo MADURI. Le Dr MADURI, Neurochirurgien FMH, est spécialiste de la chirurgie mini-invasive de la colonne vertébrale (hernies discales, sténose lombaire, tumeurs, compression de la moelle épinière) avec diplôme de formation approfondie en chirurgie spinale FMH. Le Dr MADURI est auteur de nombreuses publications scientifiques concernant la chirurgie spinale (pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/?term=maduri+r). En 2019, il a été nommé Professeur Invité à l’Université "de Bari (Italie). Son secrétariat répond au +41 (0)22 366 97 91. Voir plusVoir moins

Nous sommes heureux d’accueillir dans notre cabinet à Gland le Dr Rodolfo MADURI. Le Dr MADURI, Neurochirurgien FMH, est spécialiste de la chirurgie mini-invasive de la colonne vertébrale (hernies discales, sténose lombaire, tumeurs, compression de la moelle épinière) avec diplôme de formation approfondie en chirurgie spinale FMH. Le Dr MADURI est auteur de nombreuses publications scientifiques concernant la chirurgie spinale (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/?term=maduri+r). En 2019, il a été nommé Professeur Invité à lUniversité de Bari (Italie). 
Son secrétariat répond au +41 (0)22 366 97 91.

04/05/21

Neuro-La-Côte

Voir plusVoir moins

Voir plus…